eXultet.net : louange, musique chr�tienne,enseignements bibliques
Mon panier
 
Accueil > Ensemble vocal des Gedourien
Musique
Mon eXultet

Ensemble vocal des Gedourien

Ensemble vocal des Gedourien
En 1999, un groupe d'amis du pays de Lorient, issu du scoutisme, passionné par la culture bretonne se demande comment il pourrait faire oeuvre d'évangélisation par le biais de cette même culture bretonne. Ils répondent alors à la proposition d'un porteur de projet intéressant, M. Sanchez, qui de son côté cherche un groupe d'animation pour mettre en oeuvre des veillées d'adoration du Saint Sacrement. L'idée de base est donc d'organiser des adorations eucharistiques avec des cantiques bretons afin de prier pour la ré-évangélisation de la Bretagne. D'un côté, ces veillées sont proposées pour amener au Christ des gens éloignés de Dieu et de l'Eglise ; et d'un autre côté pour réhabiliter et faire redécouvrir à l'intérieur même de l'Eglise le riche répertoire de cantiques bretons qui a été délaissé et quelque peu oublié depuis la fin des années 50 par souci d'une certaine modernité. Une réflexion est alors lancée pour prouver toute l'actualité des cantiques bretons dans le cadre de la nouvelle évangélisation mise en place par le pape Jean-Paul II, tant sur le plan musical, par la beauté et la profondeur des airs, que sur le plan poétique et théologique pour les paroles. Les Gedouriens voulaient dès la fondation du groupe montrer que les cantiques bretons n'avaient pas pris une ride, et demeuraient atemporels et indiqués pour répondre aux besoins de l'évangélisation d'aujourd'hui et de demain. En somme, donner envie aux fidèles et au clergé que ces chants soient davantage entonnés dans nos églises. Ils ont choisi le nom de Gedourion er mitin en référence à l'appel du pape Jean-Paul II aux JMJ de Rome : "Soyez les veilleurs de l'aube, les sentinelles du matin". Ils ont aussi mis cette parole en relation avec celle du grand poète vannetais Yehann-Ber Kalloc'h : "Me zo er Gedour braz én é saù àr er hleù, holl kened er bed é, én noz-mañ e viran. " (Je suis le grand veilleur debout sur la tranchée, c'est sur toute la beauté du monde qu'en cette nuit je veille). " Le groupe s'est donc appelé Gedour er mitin (veilleur du matin), et ses membres, les Gedourion (les veilleurs ou les guetteurs). Sur le plan musical, la première mise en oeuvre était surtout instrumentale avec harpe celtique, orgue, binioù, bombarde, flûtes et violons qui accompagnaient les chants. Peu à peu une chorale polyphonique s'est formée par la fusion avec la chorale des Scouts d'Europe de Lorient. Ils ont parallèlement entamé un long travail de réflexion sur l'interprétation des cantiques, avec le choix de privilégier les cantiques vannetais, en monodie ou harmonisés. Une démarche particulière et permanente est menée sur la prononciation, le rythme, et le respect du style de ces vénérables cantiques. Des arrangements sont faits par Goulven Airault ainsi que des compositions nouvelles. Le répertoire s'ouvre aussi régulièrement à des chants français, (notamment de Taizé) des chants grégoriens ou de la polyphonie classique. Peu à peu, le style des veillées évolue et cherche son originalité propre. Le choix est fait de davantage de simplicité et d'intimité après des essais plus solennels. Dans le même temps, nous cherchons une formule qui soit à la fois souple pour s'adapter aux différents lieux et aux temps liturgiques, et suffisamment fixe et immuable pour imprimer une sorte de marque de fabrique à notre chorale. Les répétitions sont alors fixées le vendredi soir à la chapelle de saint Christophe de Kerentrec'h à Lorient (56). Les premières veillées ont eu lieu au sanctuaire de Sainte-Anne d'Auray (56) et le choix est rapidement fait de centrer cette activité sur le diocèse de Vannes, sans s'interdire à l'occasion des sorties à l'extérieur, comme Rennes, Pontmain, Saint Sulpice à Paris ou d'autres lieux en Bretagne. Au cours des années, les Gedourion se centrent davantage sur le chant choral, sans forcément abandonner la pratique instrumentale. Tout en continuant les veillées d'adoration, d'autres activités sont mises en place : animations de messes, de vêpres, de saluts du Saint Sacrement, de pardons de chapelles, de pèlerinages, des concerts, des enregistrements de disques (Kan ar Gedour, Pedenn ar Gedour, et participation à l'album de Yann Fanch Kemener " Noël en Bretagne"), la participation aux JMJ de Cologne... Dans la plupart des cas, ils répondent à l'invitation de paroisses, de communautés religieuses, de mouvements ou de comités de chapelles... Parallèlement à cela, ils prenent aussi du temps pour se retrouver soit de manière festive, entre autres dans les festeù-noz (fêtes de nuit bretonnes) ou bien ils organisent des sessions et des récollections internes voire des veillées d'adoration entre eux pour nourrir leur cohésion et leur spiritualité. En outre, ils animent de nombreux mariages, internes ou externes à la chorale.

Retour
Modes de paiements acceptés sur ce site
Ecouter l'extrait
Voir le flux RSS (et éventuellement s'y abonner)
 | Blog | Mentions Légales | Sécurité et Confidentialité | Conditions Générales | Nous Contacter | Plan du Site | Foire Aux Questions | Faire un don | Liens | Liens préférés |